Blender 3D : Peindre une texture Addons

J’ai trouvé plus pertinent de rassembler tous les addons concernant la peinture et création de textures dans un seul article. Cela facilitera la mise à jour de la liste et permettra d’y faire référence dans plusieurs de mes articles.

Avant de vous jeter sur ces addons je pense qu’il est important de comprendre les concepts qui se cachent derrière le texturing en général et le texture painting sur Blender. Si vous avez lu mes articles ‘peindre ses textures’ ou ceux sur les matériaux et que vous trouvez cela complexe je comprends que vous vouliez vous investir directement dans l’apprentissage d’un addon qui va simplifier votre travail. Attention à ne pas être déçu en prenant le meilleur des meilleurs car si ces addons sont puissants et qu’ils simplifient le processus de création, les addons les plus chers sont aussi ceux destinés aux professionnels qui maitrisent déjà le texturing.

I/ Les addons intégrés à Blender

Voici un article en Anglais qui présentent les principaux addons disponibles : https://inspirationtuts.com/great-blender-pbr-addons-for-texture-painting/

Bien entendu je n’ai pas seulement lu cet article et je m’intéresse depuis mes débuts à Blender à ce genre d’addon car, comme tout débutant, je trouve le workflow Blender compliqué et je veux aller plus vite pour obtenir le résultat voulu. J’ai donc lu, comparé et suivi les vidéos de formation de ces différents logiciels pour mesurer leur complexité et savoir si j’allais pouvoir les maitriser. Un autre aspect est la pérennité de la solution. Blender évoluant vite je ne veux pas être tributaire d’un addon qui me fera perdre mes matériaux en proposant une gestion interne.

Layer painter (20$)

https://blendermarket.com/products/layerpainter/?ref=120

Il n’est plus maintenu mais c’était le plus simple des addons pour peindre des textures PBR. Il comble simplement les lacunes de Blender surtout dans l’utilisation des calques (superposition de textures).

PBR Painter (20$)

https://blendermarket.com/products/pbr-painter

Cet addon semble le plus accessible pour améliorer le workflow de la création de textures sous Blender. Globalement il permet de s’affranchir du node editor et propose une gestion de calques comparable à des logiciels 2D. Il permet d’importer simplement des textures existantes et d’exporter le résultat et vous fera à coup sûr gagner du temps.

Masks Tool (35$)

https://blendermarket.com/products/mask-tools

Cet addon est un peu spécial et très populaire car il optimise la création de matériau avec un concept nodal. L’idée est simplement géniale car il regroupe 2 calques et le masque dans un seul noeud. On reste donc dans l’esprit de Blender tout en obtenant une carte nodale très claire. C’est donc un choix fait par de nombreux utilisateurs de Blender!

BPainter (40$)

https://blendermarket.com/products/bpainter

Cet addon fait l’unanimité pour peindre à la manière de Photoshop. C’est un addon qui permet de transformer Blender en un outil plus viable pour le dessin avec l’ajout de pinceaux (brushes, etc). Il intègre des outils pour la gestion des calques (masques, superposition, etc). Il permet aussi de faire du baking de texture, c’est à dire de créer une texture PBR à partir de tous les calques. Avec ses brosses et son interface il va plus loin que Layer Painter ou PBR Painter en proposant une approche beaucoup plus artiste peintre. C’est aussi ce qui le différencie grandement de MasksTool qui reste un addon de création de matériaux plus orienté ‘utilisateur de Blender’.

Attention même s’il facilite grandement la création de textures il faut tout de même être conscient qu’il va falloir apprendre à maitriser différents concepts (baking, UV, layers, masques…) et les types de shaders pour réaliser ça :

Ravage (39$)

https://blendermarket.com/products/ravage

Nouveau venu dans le monde de la peinture de texture Ravage est un addon très complet (et peut-être trop complexe pour débuter). Il ne propose pas comme Bpainter une véritable expérience de peinture numérique ni un concept novateur comme MasksTool pour faciliter la gestion nodale mais se veut le substance painter inclus dans Blender. Pour cela il joue sur la flexibilité en permettant de mixer et d’arranger tous les types de textures (procédurales, images, etc) avec un accès rapide aux librairies de matériaux.

Conclusion addons

Personnellement j’ai choisi de commencer par PBR Painter pour la simple raison que les autres me paraissent encore trop complexes pour mon niveau et que je cherchais surtout un moyen rapide de créer des matériaux simples.

Vous y trouverez des logiciels comme substance painter. Disons que ces logiciels en plus des fonctionnalités précédentes présentent l’avantage de fonctionner avec plusieurs logiciels 3D ou moteurs de rendus et peuvent donc servir d’interface. Bien entendu ils sont souvent plus robustes et permettent de traiter des gros modèles 3D plus rapidement et ils disposent de fonctions encore plus avancées dans le placement de textures (autocollants, etc).

II/ Les programmes externes

Comme Blender n’est pas le seul logiciel de modélisation, des logiciels généralistes permettent de créer des textures complexes sur un modèle 3D. Ce sont généralement des logiciels utilisés par des artistes professionnels voués seulement à cette tâche.

La référence en 2021 est substance painter.
Toutefois Quixel mixer est une alternative gratuite et très connue ( Epic Games – moteur Unreal).

Je ne vais pas en dire plus sur ces logiciels qui pour l’instant hors de ma portée mais sachez qu’ils existent et que si vous voulez devenir professionnel… Vous passerez sans doute par eux!

III/ Blender?

Enfin sachez qu’il est possible de tout réaliser avec la version de base de Blender. La différence va être l’ergonomie et un temps plus long d’apprentissage pour obtenir le même résultat puisqu’il faudra passer par toutes les étapes manuellement (ce qui est formateur!).
Néanmoins avec l’habitude le processus de création devient intuitif et on gagne en rapidité. De plus Blender évolue rapidement et il inclura peut-être dans ses prochaines versions les fonctionnalités des addons qui comblaient ses lacunes.

Pour finir le nodeEditor de Blender évolue aussi et pensez à activer node Wrangler qui permet d’automatiser également certaines tâches!