Blender 2.91 : Profilé avec Courbe

I/ Intérêt de la modélisation avec des courbes

Dans la majorité des cas une création commence par un objet simple qu’on modifie, extrude, etc. Cette méthode présente l’avantage de donner une liberté de création mais parfois elle se fait détriment souvent de la flexibilité. Venant de l’univers de la Conception Assistée par Ordinateur en arrivant sous Blender parfois je maudis le logiciel quand je veux bouger la partie d’un objet et que le reste ne suit pas…

Une astuce que j’ai découverte en surfant sur une quantité astronomique de tutos, c’est la possibilité de créer une sorte de squelette géométrique avec des courbes. Une courbe sert de guide à un profil qui va venir la suivre en créant la géométrie. Oui c’est grosso modo la fonction <balayage> des logiciels de CAO paramétrique.

Avantages : on peut modifier la courbe et le profil : la géométrie se créé dynamiquement! Mieux encore pour l’animation vous pouvez modifier la coordonnée des points de contrôle de la courbe pour simuler par exemple de l’herbe qui pousse et même modifier le rayon pour chaque noeud de la courbe!
Aucun inconvénient à l’utiliser sauf que cette méthode est adaptée aux formes filiformes (arbres, membres, tuyaux..). De plus il faudra veiller à ce qu’il n’y ait pas d’interférence dans les faces générées (trop petit rayon de courbure pour un profil trop large..)

II / Exemple.. Un arbre!

Une courbe et le profil en 2 étapes!

Pour réaliser ce petit tube c’est facile :
1 : SHIFT+A : ajouter une courbe de Béziers
2 : Modéliser la courbe (même raccourci que pour les vertices)
3 : Allez dans les paramètres de courbe et modifiez les paramètres de Bevel :
On peut alors personnalisé le chanfrein :
Sa Forme : circulaire, un objet ou un profile
Depth pour la profondeur qui représente le rayon de la forme.
Résolution qui représente le nombre d’itération.
Fill caps : extrémités ouvertes ou fermées si activé
Exemples :
Si on choisit Round, depth 1 et 0 itération on a un tube carré de 2 unités de côté
Si on choisit Round, depth 1 et 2 itérations on a un tuyau à 6 faces de 2 unités de rayon
Si on prend l’option profile on peut modifier le profil et créer rapidement toutes sortes d’objets : plinthes, encadrements, etc
4: ALT+S : on peut sélectionner un point de contrôle de la courbe et modifier dynamiquement le diamètre en modifiant son échelle (scale)!

III/ Problèmes possibles

A/ La mauvaise orientation des noeuds à l’extrémité

Modifier l’orientation des vertices d’extremités avec segments>Switch Direction

B/ Des courbes trop hachées

On sélectionne les vertices à redresser et on peut adoucir la courbe des points de contrôle

C/ Des intersections.. Pourries

Pour éviter d’avoir des problèmes aux intersections il faut éviter de créer des fourches. L’idéal est donc d’avoir une courbe pour le tronc et chaque branche (ce qui permet en plus de les dupliquer plus facilement).

IV/ Evolutions possibles

Suivant ce que l’on veut représenter il y a plusieurs possibilités…

A/ Un tuyau a de l’épaisseur

Certes.. Avec la technique ci-dessus vous aurez un tuyau en surfacique ce qui largement suffisant pour les localiser! Par contre si vous voulez les voir en vue de coupe il va falloir leur ajouter de l’épaisseur. Vous pouvez alors ajouter un modifier <solidify> pour lui donner une épaisseur de paroi. Mais attention cela peut aussi poser des problèmes d’intersection de faces internes plus compliquées à visualiser!

B/ Je veux un Mesh !!!

Pas de problème, les courbes sont convertibles en maillage! En mode objet il suffit de sélectionner l’objet contenant les courbes et dans le menu Objet>Convertir To>Mesh ou d’utiliser le raccourci ALT+C (Convert a curve into a mesh)

Conversion en 1 clic

Attention : l’opération inverse ne fonctionnera pas! Blender va bien créer des courbes mais pas celles qu’on pense!

C/ On est obligé d’utiliser des courbes?

Non! Une autre technique consiste à utiliser de simples segments.
Vous pouvez alors ajouter des <modifiers> :
1 : subdivision pour lisser la suite de segments en simili courbe
2 : skin pour donner de l’épaisseur aux vertices
3 : un autre subdivision surface pour lisser le contour de la forme générée

On peut alors utiliser CTRL+A sur chaque vertex pour modifier le diamètre d’une section.

IV/ Et notre arbre?

Une fois que la géométrie est satisfaisante et qu’on est content de notre représentation général on peut pourquoi pas la sculpter…